top of page

Melody, Oz et Lizaora

Dernière mise à jour : 9 nov. 2023

Les 3 princesses


Tout commence par un signalement. Notre enquêtrice effectue son travail d'investigation en contactant les autorités locales, les voisins et les différents acteurs pour obtenir des informations.


Nous découvrons que la situation dure depuis très longtemps, avec des plaintes déposées à son sujet, certaines datant de plus de 10 ans.


Les événements se précipitent en quelques jours. Nous recevons un appel urgent d'une personne nous informant qu'un poulain âgé d'un jour seulement s'est blessé, et que l'éleveur refuse de faire appel à un vétérinaire pour le soigner, menaçant de le tuer avec un fusil.


Notre enquêtrice contacte immédiatement les gendarmes afin qu'ils interviennent pour empêcher cet acte de cruauté. Les gendarmes réagissent rapidement et se rendent sur place, mais le poulain a disparu et personne n'est au courant de son existence. Aucune trace du poulain ni de son corps n'est trouvée.


Nous nous rendons à la gendarmerie, située à environ une heure et demie du refuge, où nous rencontrons un adjudant très engagé dans la protection animale, qui est le référent en la matière. Nous élaborons un plan d'action ensemble. Son travail remarquable permet une intervention rapide.


De notre côté, notre mission consiste à trouver des places pour les chevaux que nous pourrons potentiellement sauver de cet élevage. La difficulté réside dans le fait que nous ne savons pas dans quel état ils se trouvent ni combien nous pourrons en sauver. Nous parvenons néanmoins à trouver plusieurs associations prêtes à intervenir le jour J.


Le 5 mai, nous intervenons sur place avec les services vétérinaires, l'inspection du travail et la gendarmerie.


La matinée est intense, car il faut recenser tous les animaux, évaluer leur état de santé et vérifier leur identification. Une autre équipe part à la recherche du cadavre du poulain dans toute la propriété. Après deux heures de recherche sur les 40 hectares, nous découvrons le corps du bébé guidés par l'odeur nauséabonde de sa décomposition. De nombreux squelettes sont retrouvés sur les 40 hectares, ce qui nous fait comprendre que ce n'est pas le premier... Malgré l'horreur de cette découverte, elle constitue une preuve concrète à ajouter au dossier.


Une vétérinaire examine les animaux qui se trouvent dans un état critique, permettant ainsi de déterminer ceux qui doivent être saisis immédiatement.



Nous prenons en charge trois pouliches dans un état squelettique. L'association SOS Cheval s'occupe de quatre autres poulains dans le même état.


Notre objectif est de faire fermer cet établissement prétendument "prestigieux" où les animaux sont maltraités, où l'on refuse de faire appel aux services vétérinaires pour les soins, les blessures et les mises bas, préférant les exécuter.



Nous visons également à rétablir la santé des pouliches que nous avons récupérées. Elles ont bénéficié d'un examen vétérinaire complet, y compris des prises de sang. Les résultats sont catastrophiques et très préoccupants. Elles souffrent d'une extrême anémie et de carences nutritionnelles. Leur sous-alimentation avancée a entraîné un mauvais développement de leur squelette avec de nombreux problèmes d'aplomb.



Un énorme travail nous attend... Il faudra leur donner des vitamines, les nourrir correctement, éliminer les parasites internes et externes, faire appel à un maréchal-ferrant et à un orthopédiste pour corriger leurs problèmes d'aplomb afin qu'elles puissent grandir normalement.



Ce qui est choquant, c'est que Melody et Oz sont censées avoir entre 10 mois et un an, et Lizaora deux ans. Pourtant, en regardant leur morphologie sans connaître leur âge, on leur donnerait à peine trois mois.



Elles passent leur temps à se gaver de foin, d'herbe et à lécher la pierre de sel. Elles ont tellement manqué de tout qu'aujourd'hui, elles ne consacrent même pas une demi-heure par jour au repos, contrairement à un poulain qui dort normalement beaucoup. Elles se donnent corps et âme pour reprendre vie. Ce sont de véritables guerrières. Ça n'a pas été simple de les remettre en état, elles exigent énormément de temps, rien que pour les aider à se lever car elles n'ont pas la force de le faire seules...




Avec du temps, de l'amour et tous les soins nécessaires, nous réussirons à leur redonner la splendeur qu'elles méritent.




Vidéo de leur sauvetage : https://www.instagram.com/p/CsGLq_ygU97/

Vidéo du passage de l'affaire sur France 3 Occitanie : https://www.instagram.com/p/CsLCgDtgRSN/

Vidéo de la tonte des pouliches : https://www.instagram.com/p/CsO_Jgug9v4/

Vidéo du passage de l'ostéopathe : https://www.instagram.com/p/CsrT9xpAicc/


Posts récents

Voir tout

Maximus

Joseph

bottom of page